S'il vous plaît, attendez...

Poursuivre mes achats
Voir mon panier
Poursuivre mes achats
Voir mon panier
Bien que la tendance soit à l’utilisation d'un purificateur d'eau aujourd’hui, ce n’est pas une pratique récente. Elle date de plusieurs siècles et la purification a utilisé plusieurs techniques pour finalement se perfectionner. Aujourd’hui, avec la multiplication des éléments polluants dans la nature, l’utilisation de ces dispositifs est devenue un impératif pour le maintien en santé, et ce, à bien des égards.

L’histoire de l’eau à travers les âges

Bien que la communauté scientifique ne soit pas unanime sur l’origine de l’eau, celle-ci fait partie depuis toujours de la vie. Mieux encore, elle est à l’origine de la vie sur terre et c’est d’elle que dépend la survie de tous les êtres vivants, depuis les microorganismes, les insectes, jusqu’aux oiseaux, aux mammifères et aux plantes. L’eau représente tout de même plus de 50% de la surface totale de la terre et se retrouve de diverses façons. D’abord, on en trouve sous forme de vapeur d’eau dans l’atmosphère qui, à une certaine pression, se transforme en pluie. Ensuite, elle se trouve également à la surface de la Terre sous différentes formes (étangs, lacs, fleuves, ruisseaux, rivières, mer, océan, chutes, etc.). Enfin, on peut également trouver de l’eau dans le sol à des profondeurs variées en fonction de la teneur en eau. C’est le rôle essentiel de l’eau dans le maintien de la vie qui a conduit les hommes, depuis des générations, à essayer d’apprivoiser l’eau pour l’avoir à leur portée, et ce, quelle que soit sa forme. Le conditionnement de l’eau a évolué en fonction des besoins des populations et du niveau de développement des sociétés. Pourquoi l’eau est-elle essentielle pour la vie ? Un être vivant, qui plus est, un être humain ne peut vivre sans eau. Cela est essentiellement dû au fait que l’eau participe à la plupart des phénomènes physiologiques du corps.

L’hydratation

L’organisme humain se constitue essentiellement d’eau. Chez un sujet adulte, la teneur en eau représente tout de même 60% de la masse corporelle contre 75% pour un bébé. Si on a autant d’eau dans le corps, c’est parce que celle-ci participe l’occurrence de plusieurs phénomènes physiologiques dont dépend notre survie et notre maintien en forme. Or, il s’avère que diverses réactions physiologiques telles que la sudation et les urines favorisent l’élimination d’une quantité importante de cette eau du corps. Le corps humain n’étant pas capable de produire de l’eau pour assurer son apport, il est essentiel de lui assurer un apport externe. C’est cela qui justifie l’importance d’une bonne hydratation, et ce, à bien des égards.

L’élimination des toxines

Le rôle de l’hydratation est double. D’une part, elle permet au corps d’autoréguler la température à travers la transpiration et de la maintenir à 37°C, un seuil en dessous ou au-delà duquel il serait impossible de vivre pour un être humain. D’autre part, grâce à l’hydratation, vous pouvez drainer hors du corps des toxines, justement grâce à la sudation, mais aussi grâce aux urines.

Les sels minéraux

L’eau ne permet pas uniquement de vous débarrasser des toxines. Elle assure également un certain nombre d’apports essentiels au bien-être en général. Il est de notoriété publique que l’eau est la principale source de minéraux et d’oligo-éléments. Tous sont très précieux pour l’organisme en fonction du rôle qu’ils jouent.

Le calcium

Le calcium par exemple participe au renforcement des os et au fonctionnement du système musculaire. Il intervient aussi dans la protection de tube digestif et contribue à une meilleure régulation de la pression artérielle. On en trouve jusqu’à 20% dans un litre d’eau.

Le potassium

C’est du potassium que dépend l’essentiel des échanges qui ont lieu dans l’organisme. Il intervient dans la fabrication des sécrétions gastriques et dans la réalisation des contractions musculaires.

Le magnésium

Tout comme le calcium et le potassium, le magnésium est aussi un composant minéral très important pour les muscles. Ce n’est pas son seul domaine de prédilection. Il active également la croissance des os en aidant le calcium à se fixer à l’intérieur tout en équilibrant les systèmes nerveux et cardiaque.

Les oligo-éléments

Même s’ils sont en infime quantité, on retrouve tout de même certains oligo-éléments dans l’eau. Il s’agit notamment :
  • du fer qui permet d’oxygéner les cellules ;
  • du fluor qui participe au renforcement de l’émail ;
  • du silicium qui permet au calcium de se fixer dans les os tout en protégeant les artères ;
  • du cuivre indispensable à la protection des articulations contre les maladies comme l’arthrose.
Que peut contenir l’eau ? L’eau qui paraît potable parce qu’elle est fournie par une entreprise de distribution ne l’est pas en réalité, du moins pas toujours. En effet, pour devenir potable, l’eau subit plusieurs traitements chimiques, notamment des traitements au chlore et à l’aluminium, même si on y retrouve aussi du plomb.

Le chlore

Le chlore est la principale substance utilisée dans l’eau de robinet. Elle est ajoutée dans une certaine proportion à l’eau pour deux raisons. La première est qu’elle détruit les microorganismes de l’eau non potable et la seconde est qu’elle les empêche de proliférer à nouveau dans l’eau lors de son passage à travers les canalisations.

L’aluminium

C’est la présence de l’aluminium dans les sols qui permet la conservation de source d’eau pure dans la nature. En raison de ce rôle pour le moins important, l’aluminium est utilisé pour débarrasser l’eau des particules en suspension telles que les déjections humaines et animales, les résidus d’hydrocarbures et de médicaments, etc. C’est l’aluminium qui les rend détectables.

Le plomb

Si on en retrouve dans l’eau de robinet, c’est essentiellement à cause du contact permanent de l’eau avec les parois des canalisations qui sont pour la plupart en plomb. Ce phénomène intervient généralement lorsque les canalisations ont atteint un certain niveau de vie sans avoir été changées. La quantité de plomb dans l’eau ne doit pas excéder 10 μg par litre. C’est pour cette raison que le remplacement régulier des tuyaux des canalisations est désormais obligatoire.

Pourquoi purifier l’eau ?

Malheureusement, toutes ces substances présentes dans l’eau dite potable ne sont pas toujours bonnes pour l’organisme. L’aluminium par exemple, bien que majoritairement éliminé par l’organisme, reste tout de même en infime quantité. C’est suffisant pour passer la barrière intestinale et se loger dans le foie, les poumons et les os, même s’il peut, dans certains cas, se loger dans les reins, le cerveau et même le placenta pour les femmes enceintes. Le risque de fragilisation du tissu osseux est l’une des conséquences courantes de cette accumulation. Il a été également prouvé qu’il s’agit d’un métal neurotoxique responsable des maladies comme l’Alzheimer. C’est également le cas du plomb. Quant au chlore, ingéré à une certaine quantité, elle peut provoquer des réactions très violentes dues à l’attaque des systèmes immunitaire, cardiaque et respiratoire.

Les différents types de purificateur d'eau

C’est en raison des différentes raisons susmentionnées qu’il est si important de purifier l’eau avant de la boire et c’est le rôle du purificateur d'eau. Certains modèles se chargent simplement, en fonction de leur système de filtration, de débarrasser l’eau des résidus solides. D’autres par contre, beaucoup plus performants, sont conçus pour réaliser une filtration des particules les plus fines. D’autres encore débarrassent l’eau du mauvais goût et l’adoucissent. Dans l’un ou l’autre des cas, l’eau en ressort purifiée sans pour autant perdre sa teneur en oligo-éléments ou en minéraux. Le modèle de purification le plus utilisé est celui de la filtration par gravité grâce à laquelle l’eau s’écoule de haut en bas. Quant aux éléments filtrants utilisés, il peut s’agir soit de filtres à pierre, à sable, à résine, au charbon actif ou en céramique. Les modèles en céramique sont les plus utilisés à ce jour.
Carte Bancaire Visa Mastercard Bancontact Paypal Sofort Belfius